Les plus appréciés

MUMPBEAK – TOOTH

ParGabriel 22 juin 2017Aucun commentaire
Accueil  /  Jazz-Rock  /  MUMPBEAK – TOOTH

MUMPBEAK

 / TOOTH


(3.75/5)
Label: RareNoiseRecords   
Genres:  Jazz-RockRock ProgressifRock psychédélique

Formation:  Roy Powell : Hohner Clavinet, Hammond B3, Moog Little Phatty, Tubular Bells --- Lorenzo Feliciati : basse électrique --- Torstein Lofthus : batterie

  • 1. Boot
  • 2. Brick
  • 3. Saw
  • 4. Slip
  • 5. Cot
  • 6. Caboose
  • 7. Stone

RareNoise Records  publie « TOOTH » un album du groupe MUMPBEAK créé, par le musicien à l’esprit imaginatif et inépuisable Roy Powell. Celui ci propose dans sa musique une alliance de Jazz-rock, acid-jazz, ethno-jazz ou jazz tout court, incorporant des influences venues de la scène Canterbury comme Soft Machine et du rock progressif à l’image d’un groupe comme King Crimson. Les musiciens Lorenzo Feliciati (Naked Truth) à la basse et Torstein Lofthus (Elephant9) à la batterie participent à cet album.

la particularité instrumentale de Roy Powell est d’utiliser dans la plupart des compositions de « TOOTH » un Clavinet de la marque HONNER, qui je le rappelle avait été créé à l’origine dans le but d’obtenir un son proche du Clavecin et destiné de prime abord pour la musique classique. La présence de cet instrument donne une couleur et une dimension toute particulière à la musique de MUMPBEAK.

Sept pistes forment la playlist de « TOOTH« , tous instrumentaux, comportant des titres aux libellés courts comme « Boot«  (démarrage) , la première composition, dés l’introduction énergique Roy manipule et triture le son du Clavinet et autres instruments électroniques pour asséner une atmosphère sous tension, tout ici est léché à la perfection. Musique accessible et mélodique pour « Brick » où la basse de Lorenzo déroule un tapis flexible, accueillant, profond et spirituel. Ce nouveau disque de MUMPBEAK évite les pièges toujours possibles dans ce type de musique, échappant à l’hermétisme du genre, « Saw » en est la preuve flagrante, tout ici est dense et riche d’idées, le tout associé à une rythmique pachydermique qui en met plein la vue. En dehors de toute attente Roy le claviériste entame une approche tout en douceur et déroule « Slip » , sur la ligne musicale d’un clavinet doux et serein, qui fait retomber la pression mise en exergue dans les autres titres. « Cot« , revient sur le côté plus énergique du groupe, cette compositions sert de support à de multiples démonstrations instrumentales, rythmées par une batterie musclée, dans un style proche de Weather Report.

« Caboose » , s’ouvre dans un style différent des autres compositions, avec une introduction ambiante et planante, pour laisser la place au fil du temps à un jazz classique entrecoupé d’une série de solis plus impressionnants les uns que les autres. Pour conclure « Stone » envoi un jazz proche du free, le titre est fortement débridé et j’ai vraiment du mal à accrocher à cette débauche instrumentale non structurée.

MUMPBEAK un groupe étonnant, qui propose avec « TOOTH » un éclairage différent du rock progressif !

Saw


Genres:
  Jazz-RockRock ProgressifRock psychédélique
Visiter le site de MUMPBEAK
cette critique a été partagée 0 fois
 300
A propos de

 Gabriel

  (321 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n’ai cessé d’écouter et d’apprécier ce style musical.
Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.