Les plus appréciés

Brother Ape – Karma

ParGabriel 22 mai 2017Aucun commentaire
Accueil  /  Rock Progressif  /  Brother Ape – Karma

Brother Ape

 / Karma


(5/5)
Label: FREIA MUSIC   
Genre:  Rock Progressif

Formation:  Gunnar Maxén : Basse / Claviers / Choeurs, --- Max Bergman : Batterie, --- Stefan Damicolas : Chant / Guitares / Claviers

  • 1. Oblivion
  • 2. If I Could
  • 3. Sixteen
  • 4. Hina Saruwa
  • 5. Don’t Stand at My Grave and Cry
  • 6. Let the Right One In
  • 7. You Are
  • 8. Karma

« Karma » est le septième album studio du trio Suédois Brother Ape, dont la musique produite jusqu’à ce jour avait du mal à trouver ses marques. Le groupe évolue dans un univers pop, rock, symphonique proche du rock progressif, mais sans jamais favoriser un genre ou un autre. C’est chose faite avec « Karma » qui franchit le pas pour se diriger vers un rock ambitieux et sucré dans la veine de Supertramp, aussi bien dans le registre des compositions que du chant souvent proche de Roger Hodgson.

La formation est identique au précèdent album « Force Majeure »,  Stefan Damicolas, compositions, chant, guitares et claviers, Gunnar Maxén, basse, claviers et chœurs, Max Bergman, Batterie et percussions.

Les huit compositions de « Karma » démontrent que Brother Ape est bourré de talent, leur musique dégage une personnalité indiscutable. On se pose confortablement dans son fauteuil, et on se laisse conquérir par sa musique et ce dés le premier titre « Oblivion » , dont la ligne mélodique résonne dans  le cerveau bien après la fin de celui-ci, j’adore. Les nappes de synthés, fines et ciselées amènent délicatement la mélodie de « If I Could » une ballade courte (1:57 minute) mais aérienne et précieuse. Les morceaux symphoniques et progressifs « Sixteen » et « Hina Saruwa » s’alignent dans la lignée d’un « Fool’s Overture » de Supertramp (album : Even in the Quietest Moments), et démontrent que rien n’a été laissé au hasard et notamment sur le travail instrumental qui bénéficie d’une excellente cohérence et précision, ce qui permet à l’ensemble de s’exprimer avec un naturel et une élégance éblouissante.

Le vaporeux « Don’t Stand at My Grave and Cry » ne fera que confirmer le talent de compositeur et de chanteur de Stefan Damicolas pour un résultat des plus probants, avec un chant majestueux posé sur une musique des plus classieuses. « Let the Right One In » le titre melting-pot de Karma brouille les pistes des influences musicales, une pincée Hard, un soupçon de néo-progressif et une dose de symphonisme, pour au final imposer une composition de haute volée tirée au cordeau. La ballade acoustique de circonstance « You Are » baigne dans des arpèges légers et ouatés, la magie et l’émotion prennent le pas et emportent chacun de nous dans un tourbillon de rêves improbables. Le morceau éponyme « Karma » est aussi le plus long, 7:34 minutes, et se révèle être aussi le plus ambitieux de l’opus, l’introduction toute en douceur faisant place au fur et à mesure de l’écoute à des développements de bruitages et phrases musicales rappelant parfois le Floyd, puis quand tout s’accélère on reste impressionné et tout s’enchaîne de manière évidente pour faire de cette piste un moment incontournable de l’album.

En bref, un album pour les amateurs de mélodies hyper chiadées, bénéficiant de-ci de-la d’un saupoudrage de rock progressif. Un très joli disque qui respire le Talent !

Sixteen

0010249780_10

Genre:
  Rock Progressif
Visiter le site de Brother Ape
cette critique a été partagée 0 fois
 300
A propos de

 Gabriel

  (281 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.