Les plus appréciés

Starfish64 – An Altered State Of Joy

ParGabriel 5 décembre 2016Aucun commentaire
Accueil  /  Rock  /  Starfish64 – An Altered State Of Joy

Starfish64

 / An Altered State Of Joy


(4.5/5)
Label: Autoproduction   
Genres:  RockRock Progressif

Formation:  Dieter Hoffmann (Chant, Claviers, guitares) -- Henrik Kropp (Batterie) -- Dominik Suhl (Guitares, Claviers) avec: Martin Hering-Pownall (Basse) --- Manuel Kassühlke (Piano) --- Christian Leuenberg (Basse) --- Kass Moody (Basse ) --- Submaureen (Chant) --- Jan Thiede (Guitare, Flûte) --- Christian Wahl (Trompette)

  • 1. Altered States
  • 2. The Black Dot
  • 3. So Is Life
  • 4. Dusk

Autant le dire tout de suite Starfish64 publie avec « An Altered State Of Joy » , composé de quatre titres, un album au caractère intemporel qui a le mérite de séduire immédiatement.

La formation Starfish64 c’est surtout Dieter Hoffmann chanteur, guitariste, clavier et compositeur, qui a l’art de composer d’excellentes chansons et de leur donner une couleur musicale planante, mélancolique et champêtre. L’atout principal de Starfish64  est  la voix de Dieter qui dans son timbre n’est pas sans rappeler celle de Roger Hodgson de Supertramp. Tous les titres, vont rappeler obligatoirement ce groupe mythique y compris dans l’architecture des compositions allant de la ballade acoustique à la fresque de plus de 23 minutes, mais l’ombre des dinosaures ne fera que passer, Starfish64 affichant bien fort sa propre personnalité.

Une musique qui vous installe confortablement, l’on se sent décoller tout le long du titre fleuve « Altered States » , grâce à une mélodie fine, aérienne et ciselée avec précision, agrémentée d’un melting-pot de sons et instruments (Flûte, Piano) qui se glissent agréablement à l’intérieur du morceau, pas de développement alambiqué mais un ensemble qui coule avec un naturel éblouissant, riche et obsédant.

l’émotion débordante de « The Black Dot » , captive par son ingéniosité mélodique et par un apport discret mais convaincant de la trompette, il y a mis tout son cœur, toute son âme, voici « So Is Life » dans une ambiance ouatée, où arpèges délicats et nappes de claviers Floydiens trouverons leurs places autour de la voix envoûtante de Dieter et ça fonctionne à merveille. Pour terminer Dieter administre une leçon de savoir composer avec la balade « Dusk » , aux guitares chatoyantes et suaves au jeu de piano limpide, le tout est imparable et sans vouloir jouer au jeu des ressemblances, le titre n’aurait pas dépareillé sur un album solo de Roger Hodgson.

« An Altered State Of Joy » , un album frais et reposant qui navigue aux frontières du rock progressif et d’un rock inventif et coloré.

Je vous conseille par ailleurs de suivre les préconisations de Dieter Hoffmann ‘Cet album est à écouter avec un bon casque, des bougies parfumées et un alcool de votre choix (a consommer avec modération).’


Genres:
  RockRock Progressif
Visiter le site de Starfish64
cette critique a été partagée 0 fois
 300
A propos de

 Gabriel

  (305 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.