Les plus appréciés

Richard Palmer-James – Takeaway

ParGabriel 18 novembre 2016Aucun commentaire
Accueil  /  Rock  /  Richard Palmer-James – Takeaway

Richard Palmer-James

 / Takeaway


(4/5)
Label: Cherry Red Records   
Genres:  RockRock Progressif

Formation:  Richard Palmer-James : Chant, Guitares ---- Evert Van Der Wal : Batterie, Guitares ---- Alex Klier : Basse ----Theo Degler : Piano, Accordéon ---- Peter Bischof et Friederike Sipp : Choeurs

  • 1. Aerodrome
  • 2. A Very Bad Girl
  • 3. Baker's Dozen
  • 4. Chances Passing
  • 5. Dance for Me
  • 6. Halfremembered Summer
  • 7. Honest Jim
  • 8. Highway Code
  • 9. Doing Time
  • 10. Guano Blues
  • 11. Saving You from Drowning
  • 12. So We Meet Again
  • 13. Takeaway

RICHARD PALMER-JAMES est un membre fondateur de Supertramp et l’un des auteurs-compositeurs de l’ère RED de KING CRIMSON. Cet album studio, « Takeaway » , est son premier album solo.

Loin du rock progressif et de la pop/progressive sucrée de Supertramp, RICHARD PALMER-JAMES vient nous enchanter avec des mélodies simples comme celle en ouverture de Takeaway, « Aerodrome » , et la magie opère riche de ses paradoxes.

La voix de Richard, feutrée, Dépouillée, intimiste et sereine va nous balader le long des douze titres restants, abordant les rocks de « A Very Bad Girl » et « So We Meet Again » , façon Dire Straits, de manière facile, évidente et décontractée. la compo suivante « Baker’s Dozen » une ballade qui au départ semblait mériter un peu plus d’originalité, vous emportera au bout de plusieurs écoutes et vous finirez par remarquez les délicieuses interventions sporadiques de l’accordéon.

Pas de changement de cap pour « Halfremembered Summer » à la douce mélopée, tout se passe dans la continuité et « Highway Code » , « Saving You from Drowning » et le morceau éponyme « Takeaway« , déroulent leurs implacables et subtiles mélodies pour le plus grand plaisir de nos oreilles.

Un tour d’horizon musical qui s’acoquine à de bonnes vieilles guitares acoustiques et mandolines pour les presque country-rock, folk-rock « Chance Passing« , « Dance For Me« , « Honest Jim » et « Doing Time« . Le Blues n’est pas oublié avec « Guano Blues » façon JJ Cale.

Treize étapes musicales qui déclinent subtilement les goûts assez variés de Richard, un premier essai discographique (sur le tard) très réussi !

Richard Palmer-James - Aeodrome

telechargement

Genres:
  RockRock Progressif
Visiter le site de Richard Palmer-James
cette critique a été partagée 0 fois
 600
A propos de

 Gabriel

  (329 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n’ai cessé d’écouter et d’apprécier ce style musical.
Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.