Les plus appréciés

Martin Turner – Written In The Stars

ParGabriel 17 novembre 2016Aucun commentaire
Accueil  /  Rock  /  Martin Turner – Written In The Stars

Martin Turner

 / Written In The Stars


(4.25/5)
Label: Cherry Red Records   
Genres:  RockRock ProgressifRock psychédélique

Formation:  Martin Turner - basse et chant --- Danny Wilson - Guitares --- Tim Brown - Batterie --- Misha Nikolic - Guitares --- Ray Hatfield - Guitares

  • 1. The Big Bang (Overture)
  • 2. The Beauty Of Chaos
  • 3. Written In The Stars
  • 4. Lovers
  • 5. Vapour Trai
  • 6. The Lonely Star
  • 7. For My Lady
  • 8. Pretty Little Girls
  • 9. Falling Sands
  • 10. Mystify Me

Je me devais de chroniquer cet album, qui tourne en boucle sur ma platine depuis plusieurs mois :

Le premier album de Martin Turner, sous son propre nom, l’ancien bassiste et chanteur de Wishbone Ash, qui à publié en début d’année « New Live Dates » en public, nous revient avec « Written In The Stars » toujours dans la lignée musicale de son ancien groupe.

Martin Turner s’en sort plus que bien, donnant a son rock plusieurs styles musicaux, passant allègrement du rock pur et dur de « Pretty Little Girl » au rock dansant de « Lover » a la mélodie imparable, puis au space rock de « The Beauty of Chaos » et au presque néo-progressif « Written in the Stars » .

Sans oublier les titres qui sortent des sentiers battus, plus ramassés, plus efficaces, vifs et inspirés comme « Vapour Trail » et « The Lonely Star » ,les réussites de l’album, à posséder à tous prix, parce que leur approche particulière font de chacun de ces deux titres des classiques.

Les morceaux s’enchaînent, le rock classique FM « For My Lady » , le rock latino proche de Santana pour les envolées guitaristiques « Falling Sands » , le folk  « Mystify Me » et le rock-progressif symphonique pour le final « Interstellar Rockstar » , tout cela sans qu’on ne se dise jamais que vient faire là cet amalgame de genres.

Martin avec « Written In The Stars » nous surprend au détour de chaque morceau par le foisonnement des ambiances proposées, pas un seul titre à jeter, un très bon album !


Genres:
  RockRock ProgressifRock psychédélique
Visiter le site de Martin Turner
cette critique a été partagée 0 fois
 500
A propos de

 Gabriel

  (328 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n’ai cessé d’écouter et d’apprécier ce style musical.
Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.