Les plus appréciés

Lucifer's Friend – Too Late To Hate

ParGabriel 23 novembre 2016Aucun commentaire
Accueil  /  Hard Rock  /  Lucifer's Friend – Too Late To Hate

Lucifer's Friend

 / Too Late To Hate


(3.75/5)
Genres:  Hard RockRock Progressif

Formation:  John Lawton - chant --- Peter Hesslein - guitare --- Dieter Horns - basse --- Jogi Wichmann - claviers --- Stephan Eggert - batterie.

  • 1. Demolition Man
  • 2. Jokers & Fools
  • 3. When Children Cry
  • 4. Straight for the Heart
  • 5. Tell Me Why
  • 6. Don't Talk to Strangers
  • 7. I Will Be There
  • 8. This Time
  • 9. Tears
  • 10. Sea of Promises
  • 11. Brothers Without a Name
  • 12. When You're Gone (Live)

Lucifer’s Friend est un groupe Allemand de hard rock et de rock progressif originaire de Hambourg, formé en 1970 et séparé en 1994. Lucifer’s Friend s’est réformé en 2015 et depuis lors, a décidé de publier le premier nouvel album studio du groupe depuis 1981 « Too Late To Hate » !

La composition du groupe propose un noyau de membres originaux, John Lawton – chant (ex-URIAH HEEP), Peter Hesslein – guitare, Dieter Horns – basse et depuis la reformation deux nouveaux musiciens Jogi Wichmann – claviers et Stephan Eggert  batterie.

Ce disque qui pose les bases de ce que seront de nouveau le son et le style de Lucifer’s Friend annonce la couleur, sans renoncer a l’ancienne direction musicale du groupe, un rock-hard progressif et énergique façon SAGA, KANSAS, DEEP PURPLE avec quelques accointances vers ASIA, enfin que du bon.

Sans décortiquer tous les morceaux un par un et pour confirmer ses influences, l’album démarre sur « Demolition Man » un titre tout en nuances, aux riffs de guitares forts, à la mélodie accrocheuse et aux harmonies vocales fantastiques. Le groupe s’est retrouvé et assure un maximum en utilisant tous les ingrédients du passé, pour arriver à des compositions comme « When Children Cry » au refrain aguicheur et à la structure symphonique. Un titre original et puissant « Straight for the Heart » où congas (Pablo Escajola) et orgue d’église sont au rendez vous pour un superbe hard rock à reprendre en cœur.

Riffs plombés, ambiances tantôt intimistes tantôt heavy « Don’t Talk to Strangers » déboule et nous fait (re) découvrir un chanteur exceptionnel qui fait vibrer ses cordes vocales dans tous les registres, une belle réussite. Flamboyant et inspiré  » I Will Be There » un morceau phare à voir et entendre sur scène, « Tears » à la magie mélodique imparable de plus l’orgue n’est pas sans rappeler celui de Jon Lord de D.P. .

Au titres des reproches, sur les douze pistes de « Too Late To Hate » , deux titres sont un peu en dessous de l’ensemble (Jokers & Fools et Sea of Promises), mais force est de reconnaître que dans leur registre, Lucifer’s Friend propose un menu musical attractif et varié. Un disque bien fait qui mérite donc toute votre attention !

Lucifer's Friend - Straight for the Heart


Genres:
  Hard RockRock Progressif
Visiter le site de Lucifer's Friend
cette critique a été partagée 0 fois
 500
A propos de

 Gabriel

  (329 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n’ai cessé d’écouter et d’apprécier ce style musical.
Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.