Les plus appréciés

Big Bernie – Yersey

ParGabriel 24 octobre 2016Aucun commentaire
Accueil  /  Post Rock  /  Big Bernie – Yersey

Big Bernie

 / Yersey


(3.5/5)
Label: Autoproduction   
Genres:  Post RockRock Progressif

Formation:  Paul Muszynski - Guitare, mandoline ---- Clément Glasset - Batterie ---- Charly Millioz - Basse VI, guitare classique

  • 1. Départ
  • 2. Exploration d'une cité engloutie
  • 3. Rocheuses
  • 4. Coup de pince
  • 5. L'Îlot
  • 6. Aftuur

« Yersey » est le véritable premier album de Big Bernie (Dunkerque, France), le style musical du groupe mêle habilement le prog-rock, le math rock et le post-rock mais pas seulement puisqu’une écoute attentive permettra de découvrir une multitude de facettes musicales. L’album a profité du mixage d’Olivier Delmer et la masterisation de Colin Marston, bassiste de Dysrythmia et de Gorguts, le packaging imaginé par Marianne Le Junter et sympa

La musique de « Yersey » est complexe, les morceaux tous instrumentaux sont longs et magistralement interprétés par les trois musiciens, Paul Muszynski – Guitares et mandoline, Clément Glasset – Batterie, Charly Millioz – Basse et guitare classique, qui développent un dynamisme et une rythmique de plomb. Les six titres sont à l’image de « Départ » qui ouvre l’album, une introduction nerveuse et ferme puis une suite plus sombre, alliant la lourdeur et la puissance plonge immédiatement l’auditeur dans une ambiance des plus pesante.

Pas de répit avec « Exploration d’une cité engloutie » qui dégage autant d’énergie, même si sur la longueur il manque parfois un chouïa d’inspiration, pour « Rocheuses » les notes fusent et ont toujours la même propension à enflammer la musique et à susciter un halo d’apesanteur. « Coup de pince » un son énorme, un déferlement électrique qui donne à la piste un coté foisonnant et bouillonnant.

Le morceau suivant « L’Îlot »  permet de souffler un peu sur un intermède parsemé de notes de guitares lancinantes et rythmes qui imposent l’alternance des passages jazzy et progressifs, mon titre préféré. le voyage se poursuit avec un « Aftuur » presque rassurant et délassant, avant qu’il nous entraîne dans le tourbillon épique d’un final échevelé.

Chaque morceau de « Yersey » vaut le détour, l’imagination et l’inspiration sont au rendez-vous même si l’on peut reprocher à Big Bernie quelques longueurs par-ci par-là. A découvrir absolument !

Big Bernie - L'îlot


Genres:
  Post RockRock Progressif
Visiter le site de Big Bernie
cette critique a été partagée 0 fois
 600
A propos de

 Gabriel

  (507 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.