Les plus appréciés

Crystal Palace – Dawn Of Eternity

ParGabriel 15 juin 2016Aucun commentaire
Accueil  /  Rock Progressif  /  Crystal Palace – Dawn Of Eternity

Crystal Palace

 / Dawn Of Eternity


(3.75/5)
Label: Gentle Art Of Music   
Genre:  Rock Progressif

Formation:  Frank Köhler: claviers --- Nils Conrad : guitare ---- Tom Ronney: batterie ---- Yentz: chant, basse ----

  • 1. Dawn
  • 2. Confess Your Crime
  • 3. Eternal Step
  • 4. Any Colour You Need
  • 5. Daylight After the Rain
  • 6. Fields of Consciousness
  • 7. Hearts on Sale
  • 8. Eternity
  • 9. All of This
  • 10. Sky Without Stars
  • 11. The Day That Doesn't End

Sortie le 10 juin 2016 du nouvel album du groupe de Rock progressif allemand Crystal Palace, « Dawn of Eternity », mixé et enregistré par Yogi Lang (RPWL).

Après plus de 20 ans de carrière Crystal Palace publie son sixième album studio, trois ans après « The System Of Events »  qui par son niveau musical a redoré le blason du groupe qui navigue dans un univers proche de IQ, Pendragon et Porcupine Tree.

Crystal Palace un savant mélange de pop et de rock progressif, les musiciens nous transportent toujours dans un univers musical original dans lequel s’enchaînent différents climats entrecoupés de breaks musicaux. C’est ainsi que débute l’album, avec « Dawn« , suivi de « Confess Your Crime »  longue pièce de plus de 8 minutes, un condensé de ce que fait de mieux Crystal Palace un assemblage réussi qui dégage en force et en puissance, interrompu d’intermèdes acoustiques qui font immédiatement sortir du lot ce morceau aux arrangements raffinés et millimétrés.

Vient ensuite « Eternal Step« , Crystal Palace lorgne du côté de Marillion un morceau à l’ambiance aérienne déchirée de part et d’autre par les solis de guitare de Nils Conrad, la face RPWL pour « Any Colour You Need » un morceau très doux, planant, qui s’étale langoureusement sur plus de 8 minutes suivi d’un bref intermède intimiste, « Daylight After the Rain » une délicate ballade vaporeuse.

Rythme et mélodie robotiques pour « Fields of Consciousness » qui s’avère être un titre aux climats réussis déployant une vraie force mélodique, on apprécie aussi « Hearts on Sale » avec son refrain enlevé suivi de l’instrumental « Eternity« , démontrant la capacité du groupe qui arrive parfaitement à glisser des mélodies hyper travaillées où la moindre note s’accapare une importance capital.

Moins évident et plus néo-progressif , le trio « All of This », « Sky Without Stars » et « The Day That Doesn’t End » termine en apothéose ce « Dawn of Eternity  » .

Une étonnante cargaison d’excellentes compositions bourrées de feeling, Crystal Palace fait vraiment parti des groupes de rock progressif incontournables, à l’écoute de « Dawn of Eternity » , vous passerez un très agréable moment.


Genre:
  Rock Progressif
Visiter le site de Crystal Palace
cette critique a été partagée 0 fois
 800
A propos de

 Gabriel

  (305 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.