Les plus appréciés

The Raptor Trail – New World

ParGabriel 20 avril 2016Aucun commentaire
Accueil  /  Rock Progressif  /  The Raptor Trail – New World

The Raptor Trail

 / New World


(4.75/5)
Label: Autoproduction   
Genres:  Rock ProgressifRock psychédélique

Formation:  Gene Bass - Drums, Percussion ---- Matthew Mayes - Vocals, Guijo, Acoustic Guitars, Acoustic Banjo ---- John Meyer - Lead, Slide, Fretless & Acoustic Guitars, G-Strings, Bass, Weird Noises, Background Vocals

  • 1. Four Times
  • 2. Whoville
  • 3. Going To Dublin
  • 4. Stone By Stone
  • 5. Let It Go
  • 6. The Fall
  • 7. New World
  • 8. Time Slides Onward
  • 9. Blue Highway
  • 10. Wheel
  • 11. Desolation
  • 12. Grace

The Raptor Trail nous propose New World un album lentement et tranquillement concocté au cours des 25 dernières années. Les membres fondateurs John Meyer et Matthew Mayes pensaient enregistrer quelque chose ensemble depuis des décennies. Enfin en 2014, un projet d’enregistrement studio est envisagé sous le nom de The Raptor Trail. The Raptor Trail est en fait la première chanson que Meyer et Mayes ont écrit ensemble pour le projet, le titre fait boule de neige et à partir de là, onze nouveaux titres ont vu le jour au cours de l’année suivante.

The Raptor Trail a des talents de compositeur forts et bien ancrés dans un rock progressif teinté de blues révélant une redoutable machine à faire de la musique. L’album comporte à l’évidence des morceaux où vous prendrez une grande claque tant John Meyer , Matthew Mayes et Gene Bass se donnent du plaisir à jouer ensemble.

« Four Times » commence l’album sur un tempo plutôt rapide, du rythme et de l’émotion pour ce pur joyau rock qui brille par ses guitares immédiatement possessives et séduisantes.

« Whoville » est un peu plus bluesy avec un travail plus affiné de la guitare. « Going To Dublin » développe un rock bourré de punch entrecoupé d’envolées guitaristiques de toutes beautés. « Stone By Stone » est le mélange parfait des influences, blues, rock et rock progressif mettant en valeur la polyvalence musicale de The Raptor Trail. Une incursion plus synthétique pour « Let It Go » longue mélopée planante enrobée de nappes de synthés appuyée par une rythmique qui assure grave, agrémentée d’un solo de guitare monstrueux. Le somptueux « The Fall« , son intro à la guitare acoustique sur une mélodie à la longue progression parsemée d’harmonies vocales est  superbe.

On ne peut bouder son plaisir à l’écoute du titre « New World » qui donne son nom à l’album et qui continue la route tracée par les deux morceaux précédents et nous assène une mélodie moderne qui tranche avec le reste de l’album, on trouve là une belle profondeur musicale.

Plus tonique « Time Slides Onward » nous entraîne vers le séduisant  « Blue Highway » porté par une rythmique endiablée, nous serons touchés par la luxuriance et la beauté diaphane du morceau de bravoure « Wheel » de 8,40 minutes, abordant le côté composition rock planant symphonique hyper léché du groupe, avec un final à la guitare Wha-wha qui déchire grave ! Et la suite ne faiblit pas avec « Desolation »  titre lent à la mélodie et aux paroles qui touchent en plein cœur.

Et pour terminer « Grace » un subtil mélange de tristesse et de mélancolie pour cette superbe ballade à la guitare acoustique qui met un point final à cet excellent album, fortement recommandé !


Genres:
  Rock ProgressifRock psychédélique
Visiter le site de The Raptor Trail
cette critique a été partagée 0 fois
 1000
A propos de

 Gabriel

  (281 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.