Les plus appréciés

La Classe !

ParGabriel 11 mars 2016Aucun commentaire
Accueil  /  Rock Progressif  /  Crossover Prog  /  Different Light – The Burden of Paradise

Different Light

 / The Burden of Paradise


(4.5/5)
Label: Autoproduction   
Genres:  Crossover ProgRock ProgressifRock Symphonique

Formation:  Trevor Tabone - vocals, keyboards ---- Jirka Matoušek - bass ---- Petr Matoušek - drums ---- Petr Lux - guitars, backing vocals

  • 1. In the Grand Scheme of Things
  • 2. Voice of Outside
  • 3. A St. Martin's Summer
  • 4. Eternal Return
  • 5. Transient Dream
  • 6. Mare Imbrium
  • 7. In Love and War
  • 8. All for You

Different Light a été formé à Malte à la fin de l’année 1994 par Trevor Tabone,  « All About Yourself » , le premier album du groupe a été enregistré en Avril 1996 et sorti en Juin de la même année. Un mini-album (EP) intitulé «A Kind of Consolation» est sorti à la fin de 1999  et enfin « Icônes Weep » a été enregistré et publié en Novembre 2009. Aujourd’hui ils nous proposent leur quatrième opus « The Burden Paradise » . Le groupe se compose de Trevor Tabone chant et claviers,  Jirka Matoušek à la basse, Petr Matoušek à la batterie, Petr Lux aux guitares et chœurs, des musiciens qui assurent un maximum tout au long de cet album..

Amateurs d’Alan Parson’s Project, Barclay James Harvest, de Génésis post Peter Gabriel et parfois même Supertramp cet album est pour vous. En effet, Different Light propose avec « The Burden Paradise » un ensemble de compositions finement ciselées sur plus de 66 minutes.

En introduction « In the Grand Scheme of Things » la pièce maîtresse de l’album est une suite en huit parties qui après une entrée en matière de premier ordre avec un texte lu, les claviers entrent en action sur un thème symphonique, un béat lourd et lent rejoint par le piano accompagnant la voix de Trevor Tabone. Les transitions entre les différents thèmes se font en douceur, les solis de guitares foisonnent et les mélodies abordées se fondent dans un ensemble musical harmonieux. Une osmose parfaite se dégage de cette pièce de plus de 20 minutes alliant le rock traditionnel et le rock progressif symphonique !

Après une telle débauche de qualité difficile de prendre la suite, mais « Voice of Outside » plus classique arrive à relever le défi et nous entraîne dans une belle ballade vaporeuse, mélange de Roger Hodgson (Supertramp) pour la voix et de Marillion pour la langueur de la mélodie.

« A St. Martin’s Summer » une pause instrumentale hypnotique que pourrait reprendre à son compte Alan Parson nous amène aux porte de la deuxième suite ambitieuse du projet, « Eternal Return » qui se développe en six chapitres abordant à nouveau toutes les caractéristiques de la musique symphonique et progressive classique. Des parties étonnantes de rock acoustique et planantes qui instantanément vous émeuvent et confirment la qualité des compositions de Trevor Tabone. (Un plus pour la partie V « Défault Setting Escape » et le clin d’œil pianistique à Supertramp).

Le reste de l’album tient parfaitement la route, pas de baisse de pression, « Transient Dream » nous transporte dans un rêve tentaculaire et aventureux suivi de « Mare Imbrium » transition instrumentale synthétique sur fond de clameurs sonores, s’ensuit « In Love and War » mini suite en deux volets parée d’un développement musical symphonique d’une grande qualité mélodique. Enfin, l’album se termine avec « All for You » , une ballade romantique qui ne vous laissera pas de marbre.

« The Burden Paradise » est un album inspiré, riche, proposant des compositions d’une qualité impressionnante évoluant dans un registre rock progressif/symphonique, mené d’une main de maître par Trevor Tabone. Un sans faute et une excellente surprise !


Genres:
  Crossover ProgRock ProgressifRock Symphonique
Visiter le site de Different Light
cette critique a été partagée 0 fois
 800
A propos de

 Gabriel

  (305 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.