Les plus appréciés

A suivre !

ParGabriel 15 janvier 2016Aucun commentaire
Accueil  /  Néo Progressif  /  MYND – Awake

MYND

 / Awake


(2.5/5)
Label: Autoproduction   
Genres:  Néo ProgressifRock Progressif

Formation:  Voix / Marc Laukel - Guitare / Erik Adam Grösch - Claviers / Christoph Metzendorf - Basse / Tom Brenneis - Drums / Uwe Ruppel

  • 1. Muse Meets The Eye
  • 2. A Secret Place
  • 3. Relations
  • 4. On My Isle
  • 5. Obsidian Sky
  • 6. Mynd Awake
  • 7. A New Gate
  • 8. Villa Straylight

Un premier album pour MYND intitulé « AWAKE »  sorti en Juillet 2015 qui contient 8 pistes pour un temps total de 48 minutes.

MYND est nouveau venu dans la sphère progressive, mais ce qui frappe de prime abord c’est la maturité de leur musique. Un ensemble de titres diversifiés, on navigue entre le rock progressif et le néo progressif en passant par des moments de rock classique.

« AWAKE » propose une musique musclée avec en ouverture « Muse Meets The Eye » suivi de la belle pièce de 8,13 min « A Secret Place » que ne renierait pas Aréna, puis de « Relations » une composition mid-tempo où le piano est omniprésent.

Des morceaux à l’ambiance speedée comme « On My Isle » entrecoupé de breaks  inspirés, nous rappelle l’excellent groupe Triumph. Plus proche des compositions des derniers Emerson, Lake & Palmer, « Obsidian Sky » déroule ses volutes sonores ondulantes, pour mieux mettre en valeur la voix de Marc Laukel impérial sur ce titre. le morceau le moins convainquant donne son nom au groupe et à l’album « Mynd Awake » une composition un poil en dessous qui a du mal à décoller et à retenir l’attention. Plus linéaire, mélodique et chaloupante  « A New Gated » nous emporte pour un long périple musical, aux frontières du soft jazz.

« Villa Straylighr » surement le titre le plus réussi, original, qui mélange harmonieusement des touches d’électro, techno et des structures rock progressif classiques, une véritable réussite et un beau final.

A la première écoute, j’avoue avoir eu un peu de mal à assimiler le timbre de la voix de Marc Laukel, effet qui s’est estompé après plusieurs écoutes. Voici donc l’album d’un jeune groupe qui n’est pas dénué d’intérêt avec de vraies réussites comme « A Secret Place » , « On My Isle » , »Obsidian Sky » et « Villa Straylighr » , de belles promesses pour le futur, à suivre…

MYND - Villa Straylight


Genres:
  Néo ProgressifRock Progressif
Visiter le site de MYND
cette critique a été partagée 0 fois
 400
A propos de

 Gabriel

  (281 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.