Les plus appréciés

Lanes Laire – Resurrection of Black

ParGabriel 10 décembre 2015Aucun commentaire
Accueil  /  Rock Progressif  /  Lanes Laire – Resurrection of Black

Lanes Laire

 / Resurrection of Black


(3.75/5)
Label: RRP Music   
Genre:  Rock Progressif

Formation:  Lanes Laire. Vocaux , Guitares ,Claviers - Matt Bissonette. Basse, - Gregg Bissonette, Batterie - Jeana Olivia, Chœurs,

  • 1. Hell If I Know
  • 2. The World Around Us
  • 3. Greedy Disregard
  • 4. Pleasures of War
  • 5. The Struggle Within
  • 6. Influential Deception
  • 7. Suicidal Intentions
  • 8. Justifiable Condemnation

Lanes Laire, multi-instrumentiste, natif de  de l’Arizona, publie « Résurrection of Black » son premier album solo enregistré avec l’aide des frères Gregg Bissonette à la batterie et Matt Bissonette à la basse. Ses influences musicales que nous découvrons au fil des écoutes sont, les Pink Floyd, Rush, mais pas seulement.

Un packaging de qualité, agrémenté de textes qui abordent plusieurs thèmes de société actuels, dont la géopolitique, la cupidité des entreprises, etc.

Une première écoute de la fusion instrumentale « Hell If I Know » donne le ton à l’album, belle introduction à « The World Arround Us » un rock progressif condensé. suivi de « Greedy Disregard » qui n’est pas sans nous rappeler « Rush » par sa rythmique.

« Pleasures of War » à la teinte progressive de Dream Theater, puis deux perles, « The Struggle Within » et « Influential Deception » qui s’enchaînent sans coupure, belle diversité dans la composition du paysage musical, fluctuant de passages mid-tempo à des envolées guitaristiques de haut vol.

Instrumental énergique « Suicidal Intentions », et pour terminer le plus symphonique « Justifiable Condemnation », mélodique et langoureux, proche du Floyd par certains aspects, un titre bien pensé, pour un beau final.

Un album somme toutes très classique, un rock progressif assez traditionnel, mais Lanes Laire, se démarque en  proposant des compositions hyper léchées avec des mélodies accrocheuses et une accessibilité portée par tous les titres.

Huit morceaux au total, qui couvrent toute la palette du rock progressif d’aujourd’hui. Cette variété, fait de « Résurrection of Black » un album intéressant.

*Le packaging du CD élaboré par Cesar Cuevas est super travaillé, bravo.


Genre:
  Rock Progressif
Visiter le site de Lanes Laire
cette critique a été partagée 0 fois
 300
A propos de

 Gabriel

  (305 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.