Les plus appréciés

Original.........!

ParGabriel 19 novembre 20151 Comment
Accueil  /  Post Rock  /  Saelig Oya – Chaos-Chaos

Saelig Oya

 / Chaos-Chaos


(4.25/5)
Label: Musea   
Genres:  Post RockRock Progressif

Formation:  Hélène PÉAN (Chant), Nicolas FOURNIER (guitare), Dimitri EVEN (guitare), Adrien ROGOWSKI (basse), Elie CHÉRON (Batterie).

  • 1. Visceral
  • 2. He Walks
  • 3. Remember Each Day
  • 4. Dancing Queen
  • 5. La Vielle au Pas Lent
  • 6. Chaos - Chaos

Saelig Oya groupe français originaire du Mans, produit son premier album ‘Chaos – Chaos’, disponible chez MUSEA  et sur bandcamp.

Six titres dont trois chantés dans la langue de molière « Visceral« , « La Vielle au Pas Lent » et « Chaos – Chaos ». Difficile pour un groupe de rock progressif français de se démarquer de ses illustres aînés, et de faire du neuf dans le genre.

Mais la  musique de Saelig Oya  sur ce premier album, leur permet de repenser le rock progressif, pour se forger leur propre identité. Comme sur « Visceral » qui ouvre l’album et qui se débarrasse des conventions et clichés, titre particulièrement prenant, qui après une ouverture atypique au violoncelle, malaxe les genres, le rock, le progressif et la musique orientale, sur des paroles passionnées.

Hors des chemins battus, « He Walks » une interaction entre le progressif qui défie constamment l’auditeur, et une approche plus moderne, originale lors des breaks chantés.

Une mélodie forte, « Remember Each Day » qui invite l’auditeur à de puissants voyages émotionnels.

« Dancing Queen » la voix d’Hélène sur un tapis acoustique, préparez vous au décollage pour cette magnifique balade introspective.

La capacité de Saelig Oya à transmettre les émotions est palpable sur « La Vieille au pas Lent« , prog discret et ouvert, une pièce tourmentée et émotionnelle.

Le final avec « Chaos-chaos » une introduction théâtrale, où la diva, quelle voix quelle énergie, nous entraîne, nous emporte dans les tourments insidieux de la violence, sur la trame d’un post rock.

Des compositions ambitieuses, jamais ennuyeuses, en fait, si vous aimez la bonne musique progressive faite par de bons musiciens n’hésitez pas, cet album est pour vous.


Genres:
  Post RockRock Progressif
Visiter le site de Saelig Oya
cette critique a été partagée 0 fois
 200
A propos de

 Gabriel

  (281 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

1 commentaire

Laisser un message

Your email address will not be published.