Les plus appréciés

Hors des sentiers battus !

ParGabriel 26 novembre 2015Aucun commentaire
Accueil  /  Rock Progressif  /  Rock Electronique  /  Perim André – Dagua

Perim André

 / Dagua


(3.75/5)
Label: Autoproduction   
Genres:  Rock ElectroniqueRock Progressif

Formation:  Andre Perim : Claviers, Percussions (2). Wellington Soares : Percussions (1/2/3/8). Rodrigo Sebastian : Basse (3/8). Pedro Mazzillo : Guitare (4). Joao Pellegrino : Violon (8). Joao Pedro de Lima Junior : Thérémine (4).

  • 1. Babel
  • 2. Canoa
  • 3. Umbigada
  • 4. Orinoco
  • 5. Outono
  • 6. Mapa Mundi
  • 7. Aqualouco
  • 8. Vento Lunar

André Perim, pianiste Brésilien, a composé et produit les huit morceaux instrumentaux du concept « Dagua« .

Une musique originale qui serait le croisement entre Jean-Michel Jarre, Terry Oldfield et la musique traditionnelle Brésilienne, assaisonnée de passages Jazzy au grand piano.

Mettez « Dagua » et laissez la musique agir et vous emmener vers un voyage dans la nature, verte et luxuriante des éléments qui la compose, sans jamais bouger de votre fauteuil.

Huit titres, de courte durèe, 2,10 min pour le plus court à 5,18 min pour le plus long. Le mélange des sons pour « Babel« , les bruitages sur « Orinoco« , les harmonies organiques de « Outono« , se transforment pour chacun   en riches paysages sonores,

« Umbigada » titre guilleret, inspiré de la danse Afro-Brésilienne du 19ème siècle, pratiquée dans les sociétés d’esclaves « quilombos », évoque les contrés sauvages défrichées par ceux-ci.

Les mélodies définissent le mouvement comme, »Canoa« , et « Vento Lunar« . L’apaisement des sens pour le grandiloquent « Mapa Mundi »  et ses envolées de notes au grand piano. L’humour dégagé par « Aqualouco » , l’évocation de la pratique de la plongée de baigneurs comiques, du début du XX siècle, portant des costumes humoristiques.

André Perim intègre un patchwork d’instruments, modernes et anciens, dont le Thérémin, le précurseur des instruments de musique électronique inventé en 1919, que l’ont peut entendre sur le titre « Vento Lunar« . 

Une musique pour la relaxation, la méditation, « Dagua » a transcendé le rythme et la mélodie, afin quelle devienne une expérience spirituelle.


Genres:
  Rock ElectroniqueRock Progressif
Visiter le site de Perim André
cette critique a été partagée 0 fois
 300
A propos de

 Gabriel

  (305 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.