Les plus appréciés

La Classe..............!

ParGabriel 4 novembre 20151 Comment
Accueil  /  Rock Progressif  /  MDS (Monnaie De Singe) – ERROR 404

MDS (Monnaie De Singe)

 / ERROR 404


(4.5/5)
Label: Autoproduction   
Genre:  Rock Progressif

Formation:  Anne Gaelle Rumin (Chant), Christophe Laporte (Guitares), Eric Farge (Batterie), Jean-philippe Moncanis (Guitares), Philippe Chavaroche (Claviers), Philippe Glayat (Chant), Serge Combettes (Basse) Sophie Rumin (chant sur Kill Me)

  • 1. Open Yours Eyes
  • 2. See The Light
  • 3. Schizophrenia. Inside Me
  • 4. Schizophrenia. White Room
  • 5. Schizophrenia. Moonlight
  • 6. No One Feels Like Me
  • 7. Between The Lines
  • 8. Kill Me
  • 9. ....not Found

MDS (Monnaie De Singe) est un groupe Français originaire du Cantal. Après six années de silence ERROR 404 sort son quatrième albums,  qui a nécessité deux années de préparation. En informatique, l’erreur 404 est un code d’erreur du protocole de communication HTTP sur le réseau internet. Ce qui provoque le message « 404 File Not Found » (fichier introuvable). Ce code va servir de fil conducteur au projet de MDS. Le groupe a énormément évolué depuis ses dernières productions et montre une belle maturité, ERROR 404 est remarquablement produit et enregistré, les morceaux sont puissants, les harmonies complexes. Il peut être difficile d’imaginer qu’un ensemble de huit titres puisse emporter l’auditeur, sans le lasser, aussi loin sur les chemins du rock progressif, mais « ERROR 404 » le réussit avec brio. Le mélange des genres et des frontières musicales explosent, les mélodies coulent de manière évidente.

« Open Your Eyes » une entrée en matière sous influence Genesis, première période (Peter Gabriel), pas moins de huit minutes d’une musique qui monte, qui monte, une progression haletante oppressante. « See The Light » claviers dissonants, percussions tout azimut, chœurs éthérés, synthés en boucles, voix lancinantes, guitares agressives, titre plutôt hard-symphonique. Une suite ambitieuse : « Schizophrenia » musique industrielle anguleuse, chant féminin à la tessiture d’ange. « Schizophrenia White room » acoustique, serein, loin du tumulte, le titre le plus posé de l’album. « Schizophrenia Moonlights » claviers diaphragmes,  un rock presque classique. « No One Feels Like Me » un grand morceau, orchestration au petit oignons pour un voyage extatique, la confirmation que M.D.S. joue dans la cour des grands du progressif, et nous fait voyager, par la richesse de ses mélodies.

« Between The Lines » quiétude et légerté, les couches de sons et arpèges inspirées se superposent. « Kill Me » travail sur les voix (Anne et Sophie), les sons, douceur et volupté pour une demande tragique. « Not Found » l’erreur 404, un court instrumental clôt l’album, proche de Dream Theater.

Un packaging bien fait, mais un peu tristounet, dommage. Le résultat final est un album de rock progressif incroyable de qualité et le plus percutant que M.D.S. ait produit à ce jour.


Genre:
  Rock Progressif
Visiter le site de MDS (Monnaie De Singe)
cette critique a été partagée 0 fois
 600
A propos de

 Gabriel

  (321 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n’ai cessé d’écouter et d’apprécier ce style musical.
Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

1 commentaire

Laisser un message

Your email address will not be published.