Les plus appréciés

Une confirmation......!

ParGabriel 21 juillet 2015Aucun commentaire
Accueil  /  Rock Progressif  /  Jono – Silence
Album
du mois

Jono

 / Silence


(5/5)
Label: Autoproduction   
Genres:  Rock ProgressifRock Symphonique

Formation:  Johan Norrby - lead vocals & keyboards Johan Carlgren - keyboards & backing vocals Stefan Helleblad - guitars & backing vocals Nicka Hellenberg - drums & percussion Janne Henriksson - bass & backing vocals

  • 1. Man of Misery
  • 2. Wasting Time
  • 3. Can We Make It
  • 4. Turn Around
  • 5. Your Bread
  • 6. In My Life
  • 7. Clear
  • 8. The One to Blame
  • 9. Opus
  • 10. The One to Blame

JONO groupe Suédois se compose de cinq musiciens, vivant sur l’île de Gotland. JONO a commencé comme un projet solo du chanteur Johan Norrby (d’où le surnom de « Jono »). Un CD a été publié en 2006, impliquant quelques uns des membres du futur line-up du groupe d’aujourd’hui. Un deuxième album « Requiem » d’un bon niveau est sortie en 2013. L’album est encore une fois principalement écrit par Johan Norrby, co-écrit et arrangé par JONO. Produit par le groupe et mixé par Stefan Helleblad.

« Silence » titre de cette nouvelle réalisation et de toute évidence à mettre entre les oreilles des passionnés de hard rock progressif, des morceaux courts et concis à la fois légers, épiques, kitsch et d’un lyrisme étourdissant, nous rappelant par beaucoup d’aspect le groupe Queen et son chanteur Freddie Mercury. La musique est symphonique comme celles de « Man of Misery », « Wasting Time » et « Can We Make It » les trois titres qui démarrent cet opus.

Avec « Turn Around » une bien jolie ballade JONO aborde le versant pop de sa musique, pas désagréable du tout. « Your Bread », « The One to Blame » avec son refrain entêtant et « Clear » mélangent habilement le hard et le rock progressif. Vous pourrez entendre dans « In My Life » des réminiscences du piano de Supertramp, « Opus » fait la part belle à la voix de Johan Norrby et à la guitare volubile et électrique de Stefan Helleblad. l’album s’achève avec « Josefina » petite bluette piano et voix de Johan Norrby en solo.

Un très haut niveau de composition pour cet album, pas de déchet, à écouter en boucle.

"I Was The One" morceau de l'avant dernier album "Requiem", à redécouvrir.


Genres:
  Rock ProgressifRock Symphonique
Visiter le site de Jono
cette critique a été partagée 0 fois
 200
A propos de

 Gabriel

  (305 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.