Les plus appréciés

Rock Progressif Planant

ParGabriel 2 juin 2015Aucun commentaire
Accueil  /  Rock Progressif  /  Rise of Realism – Mirage

Rise of Realism

 / Mirage


(3.75/5)
Label: Auroproduction   
Genres:  Rock ProgressifRock Psychédélique

Formation:  Andreas van Amerongen Richard Tseng Martijn van Rijssel Hans Westerink Peter Olivier

  • 1. Believe
  • 2. Industrial Sunset
  • 3. Mirage
  • 4. Only a Handful Are True
  • 5. Beacon
  • 6. A Monumental Journey
  • 7. Is It You
  • 8. No Rush

Rise of Réalisme originaire d’Amsterdam aux Pays-Basa a été formé en 1995. 

L’album « Mirage » est d’inspiration floydienne, avec le titre « Believe » c’est sur une introduction très « welcome ro the machine » de l’album « Whish you were  here » que l’album démarre. Une  rythmique originale ferme et précise soutient tout le long l’ensemble.

« Industrial Sunset » morceau instrumental, une compositions calme et sombre, suivi de « Mirage » et ses chœurs féminins très élaborés; si vous aimez le travail de guitare de David Gilmour vous allez adorer. Rythmes plus complexes pour « Only a Handful Are True » sur une mélodie agréable à écouter sans prétention. Le titre suivant « Beacon » pourrait figurer sans problème dans un album du groupe Magnum aussi bien par le tempo de celui-ci que par le chant.

« A Monumental Journey » le morceau le plus symphonique, parfait équilibre entre l’orchestration et le  groupe, morceau calme et planant comme « Is it You » dans la même veine, se rapprochant plutôt d’Eloy le groupe d’outre  Rhin de rock progressif. C’est un très beau morceau.

Le final avec « No Rush » balade space rock avec quelques belles interventions du guitariste.

A noter la voix particulière du chanteur on aime ou on aime pas, moi j’aime.

Nous pourrions qualifier ce disque de rock progressif planant lorgnant parfois vers le rock symphonique, c’est un album reposant et plaisant à écouter.


Genres:
  Rock ProgressifRock Psychédélique
Visiter le site de Rise of Realism
cette critique a été partagée 0 fois
 100
A propos de

 Gabriel

  (448 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.