Les plus appréciés

Bizarre vous avez dit bizarre

ParGabriel 3 avril 2015Aucun commentaire
Accueil  /  Rock Progressif  /  Canterbury  /  Solaris – Marsbeli Kronikak II The Martian-Chronicles II

Solaris

 / Marsbeli Kronikak II The Martian-Chronicles II


(4/5)
Label: Muséa   
Genres:  CanterburyRock Progressif

Formation:  Attila Kollár (flûte) Róbert Erdész (claviers) László Gömör (batterie) Csaba Bogdán (guitare) Gábor Kisszabó (guitare basse)

  • 1. Marsbeli Kronikak II - 1. Tetel
  • 2. Marsbeli Kronikak II - 2-6. Tetel
  • 3. Marsbeli Kronikak II - 7. Tetel
  • 4. Hangok A Multbol - 1-2. Tetel
  • 5. A Vilag Nelkulunk
  • 6. Az Emberbogarak Buszkesege
  • 7. Lehetetlen
  • 8. Alien Song

Solaris est un groupe de rock progressif hongrois né en 1980 à Budapest.

Apparenté au rock progressif des années 70, il tire ses influences de groupes tels que Camel, Caravan et même parfois Jethro Tull pour la flûte, auxquels il emprunte nombre de références.

« Marsbeli Kronikak – The Martian Chronicles » est leur chef d’oeuvre datant de 1983 cette nouvelle mouture réenregistrée par le groupe apporte des évolutions sensibles par rapport aux compositions originales.

Les divers chapitres de ce concept reposent sur une musique énergique, mélodieuse et parfois planante, agrémentée d’une flûte enjôleuse, s’entremêlant aux guitares et claviers.

Les voix sont magnifiques (le chant est en latin sur certains morceaux), et elles s’envolent parfois vers des sommets (la référence à the great gig in the sky du Floyd dans Marsbeli Kronikak II partie 7).

Un album profitant d’une superbe production et enregistrement à redécouvrir…………………


Genres:
  CanterburyRock Progressif
Visiter le site de Solaris
cette critique a été partagée 0 fois
 200
A propos de

 Gabriel

  (281 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.